Accès direct au contenu

Étudiants
Salle de cours
Arrow Prev Arrow Next
Formation > Diplômes > Licence en Sciences Sociales parcours Animateur de projets ESS  Retour à l'accueil

Licence en Sciences Sociales parcours Animateur de projets ESS

Domaine : Sciences humaines et sociales
Mention : Sciences sociales

Les objectifs de la licence Sciences sociales parcours Animateur de projets en ESS

  • Former des professionnels capables d’animer, de mettre en oeuvre et de coordonner des projets en agissant dans l’esprit de l’économie sociale et solidaire, des intermédiaires entre les responsables de projets et les différents partenaires.
  • Le parcours Handicaps et ruptures socio-économiques prépare plus spécifiquement à la conduite de projets d’accompagnement de personnes en situation de handicap et/ou en rupture socio-économique.

Les + de la licence Sciences sociales parcours Animateur de projets en ESS

  • Effectifs à taille humaine, suivi personnalisé, taux d’encadrement important (professionnels et enseignants- chercheurs), cours interactifs s’appuyant sur les nouvelles technologies
  • Études professionnalisantes : stages obligatoires chaque année dès la L1 [12 semaines minimum au cours de la licence], accompagnement au projet professionnel (PPE), journées professionnelles
  • Un projet tutoré sous forme d’une mission collective autogérée : mise en oeuvre d’un projet à destination de publics handicapés et/ou en situation socio-économique difficile
  • Un solide réseau de professionnels intervenants et d’institutions partenaires
  • Une formation dispensée sur trois sites (UCO, IREO Le Cèdre et Institut Montéclair) desservis par le réseau des bus angevins
  • Réseau d’anciens très actifs (emplois, stages)
  • Cycles de conférences, visites, sorties terrain
  • Ressources documentaires : une bibliothèque spécialisée en sciences humaines et sociales avec plus de 21 000 ouvrages.

En plus du parcours Animateur en projets ESS, 2 autres parcours sont proposés à l'UCO dans le cadre de cette licence



Admission en première année (L1)


Inscription en 2e ou 3e année (L2/L3)

  • Pour toute inscription en cours de licence (L1, L2, L3) : procéder à une candidature en ligne sur le site de l'UCO.
  • L3 :
    • En formation initiale : être titulaire d’une Licence 2 SHS ou d’un DUT ou d’un BTS. Sur dossier.
    • En formation continue : justifier d’une expérience d’au moins 3 ans dans le domaine de l’ESS ou du handicap (VAP / VAE). Sur dossier.

Frais de scolarité 2017-2018

  • De 3 395 € à 6 100 € selon les revenus de la famille.
  • Possibilité d’obtenir une Bourse d’État.
  • Formation continue ou demandeurs d’emploi : tarifs sur demande.

Matières étudiées durant les 6 semestres de la licence (2 semestres par an)

  • Démographie et histoire sociale
  • Théories sociologiques
  • Sociolinguistique
  • Techniques de l’image
  • Enquêtes sociologiques
  • Informatique et traitement des données
  • Problèmes des sociétés contemporaines
  • Enquête quantitative
  • Statistique et informatique...

Validation :

Contrôle continu + écrit final pour les matières fondamentales.

Spécificités :

  • Seul site universitaire du Maine-et-Loire à proposer des études en sociologie et en anthropologie–ethnologie.
  • À l’issue de cette licence parcours Économie sociale et solidaire, l’étudiant peut valider un diplôme d’université en pratique de la conduite de projets en ESS.

Programme détaillé & crédits ECTS [PDF - 818 Ko]

Poursuite d'études après une licence Sciences sociales parcours Animateur de projets en ESS


Métiers et secteurs envisageables après une licence Sciences sociales parcours Animateur de projets en ESS

  • Animateur-coordinateur de projets, gestionnaire de mission, chargé de développement…
  • Les employeurs sont des structures associatives et fédérations d’associations, entreprises d’insertion, entreprises intermédiaires, organismes sociaux, collectivités territoriales, organisations non gouvernementales.
  • Les professionnels sont affectés à des postes de gestion technique de projets : mise en oeuvre, suivi, évaluation. ils occupent une position intermédiaire entre les instances de décision (directions, conseils d’administration) et les publics en situation de déficience sensorielle ou en rupture socio-économique.