Accès direct au contenu

Testez l'université à l'UCO 2017/2018
19 minutes chrono
Colloque ATEM 2017
Arrow Prev Arrow Next
L'université > Actualités > Edito du recteur n°5  Retour à l'accueil

Edito du recteur n°5

le 2 juillet 2014

Pause estivale...

Heureux moments, souvent fugitifs, pour notre Université que ces débuts de période estivale. Les cours et examens sont pour la plupart terminés, laissant nos étudiants vaquer aux jobs d’été pour les uns, aux entretiens et oraux d’admission pour les autres, à la prise de nouvelles et bonnes résolutions pour d’autres encore… et pour chacun d’entre eux, à un repos sûrement bien mérité. Quant aux professeurs, la pause estivale leur permet de donner plus de temps à la recherche, à la participation aux colloques scientifiques et à l’écriture de leurs prochaines publications. C’est parfois aussi l’occasion d’investiguer de nouveaux champs de recherche, quitte à revisiter les savoirs et disciplines, à les faire dialoguer, à les questionner, voire pour chacun d’entre nous à « se remettre en question », dans la diversité d’acceptions de cette expression. Se reposer des questions souvent essentielles, n’est-ce pas également l’un des tenants et aboutissants d’un véritable repos tout aussi bien mérité ?

La pause estivale ainsi comprise est une respiration vitale, dans le sens où elle permet de ressaisir à nouveaux frais quelque chose d’essentiel de la vie et de la communauté universitaires, à savoir sa dimension proprement contemplative. Qu’est-ce en effet que contempler si ce n’est dilater voire libérer notre intelligence par l’entremise d’une considération toujours plus attentive et d’un regard admiratif sur l’objet étudié ? Laisser vaquer notre intelligence hors des sentiers battus et des hypothèses toutes faites. Contempler, c’est encore permettre à la raison humaine d’avoir le courage de sortir de la seule immanence ; c’est inviter cette même raison à émettre et créer du lien entre les savoirs ; entre les questions posées et les réponses que nous tentons d’apporter. Et c’est cela même qui authentifie la tâche universitaire selon John Henry Newman : « transmettre par l’enseignement l’universalité du savoir ».

La contemplation ainsi comprise dans son expression académique est en fait une vieille histoire : l’Académie de Platon, ancêtre de nos universités, entretenait déjà un rapport indissoluble entre la philosophie enseignée et le culte des dieux. Contempler, c’est donc libérer l’intelligence en l’ouvrant au tout autre. Et le cheminement universitaire de nos étudiants comme de nos professeurs n’est autre que l’histoire de la liberté de l’intelligence : c’est ce qui donne vie et forme à la transmission. Reprenons à ce propos ceux laissés en héritage par le P. Bedouelle, précédent recteur de notre Université :
« Ce que j’aime dans le métier de professeur c’est de transmettre et, plus on vieillit, plus on est conscient que les connaissances sont certes très importantes […] mais, malgré tout, je crois que ce qu’on transmet c’est plutôt une recherche de la vérité, une manière de la présenter, de mener cette recherche, d’arriver à des convictions, à des déontologies académiques, des exigences scientifiques, tout ce qui entoure la transmission proprement dite de la connaissance. J’ai toujours dit à mes étudiants : écoutez, le plus important de ce que je vais vous dire, c’est plutôt dans les parenthèses que je vais faire, les rapports plus personnels que je vais établir, les suggestions, les questions, plutôt que les évènements, les dates, qui sont néanmoins aussi nécessaires. Ce qui est essentiel, c’est que vous puissiez vous approprier cette recherche de la vérité à titre personnel. » (1)
Ces propos sont tirés de son ouvrage testamentaire « La liberté de l’intelligence chrétienne ». Une bonne lecture estivale que je vous conseille sans modération !

Bon repos à chacun et bienvenue à nos futurs étudiants que nous aurons la joie d’accueillir à la rentrée.
Dominique Vermersch
Recteur de l'Université Catholique de l'Ouest
1er juillet 2014


(1) P. Guy Bedouelle o.p. , 2011, La Liberté de l’intelligence chrétienne. Entretiens avec V. Dufief. Ed. L’Echelle de Jacob.


RETROUVEZ :
Edito n°1 : La vérité, mot tabou ?
Edito n°2 : UCO Campus Lab
Edito n°3 : La sobriété, une clef pour l'avenir
Edito n°4 : Ethique de conviction vs éthique de responsabilité


Rectorat
rectorat@uco.fr Édito

archives

PLUS D'ACTUALITÉ

 

Toutes les actualités